3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

SENIORS LA RÉSISTANCE À L'INSULINE EST-ELLE LE COUPABLE DE LA GRAISSE DE VOTRE VENTRE?

  • Par
  • Le 27/11/2018
  • Dans Santé
  • 0 commentaire

Graisse abdominal

Si vous avez du poids supplémentaire dans le ventre, le problème peut être dû à une résistance à l'insuline. L'insuline est une hormone produite par le pancréas. L'une de ses fonctions est de transporter les sucres du sang dans toutes les autres cellules du corps afin qu'ils puissent être utilisés comme énergie.

Lorsque la glycémie est élevée après un repas ou une boisson contenant beaucoup de glucides, le pancréas reçoit le message de libérer de l'insuline dans le sang. L'insuline est souvent décrite comme une "clé" car elle aide à "déverrouiller" la porte de nos cellules pour laisser entrer les sucres.

Trop de glucides = taux élevé de sucre dans le sang et taux d'insuline élevés

Lorsque nous consommons trop de glucides, pain, céréales, riz, pâtes, biscuits, bonbons, sodas, chocolat, etc. le système est ébranlé. Le pancréas est obligé de fabriquer un supplément d'insuline pour compenser tous les sucres supplémentaires dans le sang.

Dans le même temps, les cellules elles-mêmes, c'est-à-dire les cellules musculaires, deviennent résistantes à l'insuline. Lorsque cela se produit, le pancréas est obligé de produire une quantité supplémentaire d'insuline pour «frapper à la porte» des cellules.

Les conséquences

Avoir tout ce surplus d'insuline et de sucre dans votre sang est mauvais pour plusieurs raisons:

  • Des taux élevés de sucre dans le sang et d'insuline peuvent constituer un facteur de risque de maladie cardiaque.

  • Un taux d'insuline élevé peut faire baisser votre taux de glucose sanguin (sucre) un état appelé hypoglycémie. L'hypoglycémie peut être légère, modérée ou grave. Les symptômes peuvent inclure fatigue, faiblesse, tremblements, confusion, maux de tête, irritabilité, faim et nausées.

  • Des niveaux élevés d'insuline aident à favoriser le stockage de ces sucres supplémentaires sous forme de graisse directement dans la région du ventre.

Resistance a l insuline

La manière dont la résistance à l'insuline influe sur la prise de poids est complexe. Si vous êtes résistant à l'insuline, vos cellules risquent d'être «affamées» pour le glucose car les sucres ne peuvent pas sortir du sang et pénétrer dans vos cellules, là où ils appartiennent. Des sentiments de fatigue mentale et d’épuisement physique suivent généralement.

Lorsque cela se produit, vous pouvez vous tourner vers les mêmes aliments riches en glucides qui ont causé le problème en premier lieu. Ainsi, vous perpétuez le cycle d'hyperglycémie, d'insuline, d'hypoglycémie et de stockage de graisse dans le ventre.

Résistance à l'insuline et syndrome métabolique

En plus de l'obésité, des taux élevés d'insuline sont souvent associés à des anomalies du cholestérol ou de l'hypertension. Lorsque ces processus pathologiques se produisent ensemble, on parle de syndrome métabolique.

Sans contrôle, le pancréas continuera à surproduire l'insuline jusqu'à ce qu'il soit finalement "fatigué". En conséquence, le pancréas ne peut tout simplement pas continuer à produire suffisamment d'insuline pour répondre aux demandes de l'organisme.

La glycémie augmente, reste élevée et le résultat est souvent un diabète de type 2. Les symptômes du diabète de type 2 sont parfois subtils et peuvent inclure:

  • Surpoids et obésité

  • Soif excessive

  • Urination fréquente

  • Odeur de miction

  • Perte de poids sans essayer

  • Fatigue

  • Peau foncée sous le menton, l’aine ou les aisselles.

Gestion de la résistance à l'insuline et du diabète de type 2

La gestion de la résistance à l'insuline et du diabète de type 2 est possible avec la nutrition, l'exercice et la gestion du stress, mais cela peut être délicat. Réduire votre consommation de glucides est crucial, mais les fringales et une alimentation émotionnelle peuvent saboter vos meilleurs efforts.

Beaucoup de seniors avec qui je travaille luttent avec cela. C'est pourquoi l'une des premières choses que je leur demande de faire est d'être conscient de ce qui se passe avec leurs sentiments. Si vous avez envie d'un aliment ou d'une boisson et que vous n'avez pas faim physiquement, posez-vous la question suivante: «De quoi ai-je vraiment envie?

Vous pourriez être seul, ennuyé, en colère, dépassé ou fatigué. Vous pouvez utiliser cette prise de conscience comme première étape pour apprendre à vous nourrir de quelque chose d'autre que de la nourriture.

Comment le stress affecte la résistance à l'insuline

Le stress joue également un rôle important dans la résistance à l'insuline en raison de son effet sur les glandes surrénales. Lorsque vous êtes stressé, votre corps augmente sa production de cortisol et votre foie commence à libérer des sucres supplémentaires dans votre sang pour vous «sauver».

Ce processus peut entraîner plus de stockage de graisse dans la région du ventre. La mise en œuvre de la pleine conscience peut aider à calmer cette réaction de combat ou de fuite.

Enfin, l’exercice est important, mais il vaut parfois mieux adopter une approche plus douce. La dernière chose dont votre corps a besoin, c'est du stress supplémentaire et de la culpabilité de ne pas faire suffisamment d'exercice! Des mouvements conscients comme le yoga ou le tai-chi peuvent être utiles pour réduire les effets du stress et favoriser un sentiment général de bien-être.

Comment gérez-vous le diabète de type 2 ou la résistance à l'insuline? Quelles approches prenez-vous pour minimiser la graisse du ventre? Veuillez partager les stratégies que vous avez trouvées utiles dans votre combat contre la résistance à l'insuline.

Les informations contenues dans cet article ne constituent pas un avis médical professionnel, vous devez en parler avec votre médecin.

Traduction 3age-seniors d'un texte de l'auteur KAREN DONALDSON

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire