3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

5 MYTHES SUR LES PROMENADES EN VÉLO DE GROUPE QUI PEUVENT VOUS RETENIR

Cycliste senior

Nous avons tous connu. Peur de l'inconnu. Peur de paraître stupide. Peur de ne pas être assez bon. Peur de ne connaître personne.

Avez-vous eu l'expérience de rejoindre un groupe de vélo ou tout autre type de groupe mais vous sentiez juste un peu intimidé? Si c'est le cas, vous n'êtes pas seul. Ayant été membre de quelques groupes de cyclistes différents et d'un groupe de randonnée, je ressens votre douleur.

Il est effrayant d'imaginer rencontrer un groupe d'étrangers pour une course ou un événement dont vous vous sentez nerveux. Je suis ici pour vous dire que ce n'est pas aussi effrayant que vous le pensez. Beaucoup de gens à qui j'ai parlé ont partagé la même anxiété. Généralement, après avoir rejoint un groupe, le seul regret des gens est de ne l'avoir pas fait plus tôt.

Pour beaucoup, ces groupes ont changé leur vie. Puisque les membres des groupes ont le même intérêt que vous, vous trouverez probablement des connexions instantanées.

Voici quelques-uns des mythes communs qui existent là-bas. Je me base sur mes propres expériences avec des groupes de cyclistes et de randonneurs, mais ils peuvent aussi être communs dans d'autres types de groupes.

Mythe # 1 - Je ne suis pas assez bon

«Je retarderai tout le monde.» «Je serai le dernier.» «Je suis plus lent que tout le monde.» Même si cela est vrai, il n'y a pas de quoi s'inquiéter. Ayant occupé divers postes, du premier au dernier, je suis ici pour vous dire que personne ne s'en soucie, et je le dis avec connaissance.

Dans les groupes où je suis allé, il y a eu différents niveaux de supers champions à ceux qui sont nouveaux dans ce sport. Chaque personne travaille à son propre niveau. Nous nous sommes mis d'accord sur les arrêts de rendez-vous où nous nous attendons les uns les autres. Ces arrêts sont des moments pour se reconnecter, discuter et visiter les toilettes.

À certains moments, j'ai été le premier dans le groupe ma position la moins préférée, milieu, et aussi dernier. La première fois que je me suis trouvé premier, j'admets que je pensais que je tenais tout le monde jusqu'à ce que j'apprenne la leçon importante ... personne ne s'en soucie.

Maintenant, parfois j'apprécie même la solitude d'être dernier, tout en sachant que je suis en sécurité avec le groupe. Je trouve que c'est ennuyeux car j'ai tendance à trop pousser de peur de retarder les autres. Encore une fois, je ne devrais pas m'inquiéter parce que tout le monde va à sa propre vitesse.

Si vous vous sentez vraiment mal à l'aise et que vous pensez que vous êtes trop lent, que vous retardez le groupe, vous pourrez dire à l'animateur à l'avance que vous le rattraperez à un endroit précis. Cependant, les chances que cela arrive sont très minces. Car les gens n'aiment vraiment pas attendre.

Cela étant dit, si vous essayez un tour de groupe et ne pensez pas que c'est votre rythme, je suggère de trouver un groupe qui correspond mieux à vos capacités. Si, par exemple, vous êtes à la retraite, vous pourriez avoir des niveaux et des objectifs de condition physique différents de ceux d'un groupe qui se rencontre après le travail.

Mythe # 2 - Ça va être étrange et inconfortable d'être seul

Ne pas s'inquiéter. La plupart des cavaliers (et des randonneurs) viennent seuls. Heureusement, l'équitation (et la randonnée) est l'un de ces sports que vous pouvez pratiquer seul et vous sentir à l'aise. Si vous arrivez dans un bon groupe, ils vous feront sentir votre bienvenu immédiatement.

Encore une fois, si cela ne vous plaît pas, vous pourrez trouvez un autre groupe. Donnez vous le temps, peut-être que chaque semaine apporte quelques nouvelles personnes. La plupart des groupes ont des gens qui ne font pas tous les tours ou même des gens qui ne vivent que dans la région à temps partiel.

Mythe # 3 - Je vais devoir prendre un engagement de temps énorme

La plupart des groupes de cyclistes (et de randonnée) sont complètement flexibles. Les gens sont occupés et ont des engagements. Vous pouvez venir aussi souvent ou aussi rarement que vous le souhaitez. Si vous le faites savoir au responsable, vous n'avez même pas à terminer votre première sortie. Dites simplement au responsable à l'avance que vous désirez vous arrêter avant pour ne pas qu'il vous attend.

Vous voudrez peut-être rentrer lentement et ne faire qu'une partie du chemin. Généralement, les événements de groupe sont plutôt occasionnels, et vous pouvez sauter autant de rencontres que vous le souhaitez.

Mythe # 4 - Je devrais être trop social

Généralement, lorsque vous rejoignez un groupe, vous devez être social, parler aux gens, aller à des déjeuners et des réunions. Mais parfois vous ne vous sentez pas d'humeur. Peut-être que vous voulez tout simplement marcher tranquillement et vous sentir plus à l'aise en groupe.

Avec le bon groupe, cela ne devrait pas poser de problème. Si vous avez la chance de trouvez le bon groupe, vous trouverez quelques personnes qui ont les mêmes préférences que vous.

Très probablement, vous aurez envie de participer aux événements sociaux. Vous ferez des liens merveilleux avec de nouvelles personnes. Cependant, nous avons tous des vies occupées à certains moments, et parfois nous voulons juste faire un tour et sauter l'aspect social. La bonne chose est que personne ne s'en soucie.

Mythe n ° 5 - Ça va être trop cher

Bonnes nouvelles, les balades en groupe sont gratuites! La plupart ne coûtent rien. Si votre groupe fait partie d'une association, des frais annuels très bas pour couvrir certains coûts peuvent vous être facturés.

Tout groupe auquel j'ai adhéré jusqu'ici a été gratuit. Si vous décidez de participer à des activités sociales, vous pouvez rester simple et même commander un café ou une boisson et discuter avec le groupe.

J'espère que vous serez inspirés à participer à un événement de groupe, ils sont très amusants. Vous vous sentez peut-être un peu mal à l'aise au début, mais vous vous en débarrasserez rapidement. Si le groupe que vous avez rencontré ne vous convient pas, continuez à regarder. Ou, vous pouvez commencer votre propre groupe!

Cela étant dit, comme avec n'importe quel groupe de personnes inconnues, vous pouvez faire preuve de prudence. Les groupes se rencontrent dans des lieux publics et vous pouvez facilement voir depuis combien de temps le groupe existe et pouvoir évaluer les autres membres.

Vous pouvez regarder en ligne pour les groupes de vélo de votre région. Renseignez-vous auprès de votre magasin de vélo local ou de votre centre de loisirs.

Quelques consignes sur la sécurité à vélo pour rouler sur les sentiers publics sont à respecter.

Avez-vous déjà essayé d’adhérer à un groupe ou un événement? Comment était-ce? Si vous n'avez pas essayé un événement de groupe, qu'est-ce qui vous retient? S'il vous plaît partagez sur le forum vos expériences de groupe de vélo ou de randonnée et dites-nous ce que vous aimez le plus dans votre groupe.

Traduction d'un texte de l'auteur KAREN MATTEWS


 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire