3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

CONSEILS POUR PRENDRE SA RETRAITE À L'ÉTRANGER COMME SENIOR

Il y a quelques années, j'ai quitté ma vie confortable à La Baule, dans le Pays de la Loire, pour m'installer au Portugal. Techniquement, je ne «partais pas à l'étranger». J'étais encore occupé la majeure partie de la journée. Je continuais également à travailler en tant que consultant indépendant. Alors, peut-être, «semi-retraite» serait une description plus précise.

Quand je suis arrivé au Portugal, j'étais submergé par les émotions: enthousiasme, peur, appréhension et émerveillement. J'étais heureux d'être plus proche de ma famille, qui avait émigré au Portugal plusieurs années avant moi. Mais j'étais aussi nerveux de ne pas parler la langue. Comme je n'avais pas d'amis au Portugal, je craignais que mes liens sociaux en pâtissent.

Plusieurs années plus tard, je peux dire en toute honnêteté que m'installer au Portugal a été l'une des meilleures décisions de ma vie. Non seulement je suis plus proche de ma famille, mais je suis aussi plongée dans une nouvelle culture fascinante. Je peux même parler un peu Espagnol… eh bien, commandez au moins un café ou une salade à voix haute!

Envisagez-vous de prendre votre retraite à l'étranger?

En parlant avec les autres seniors, je sais que beaucoup d’entre vous envisagent de franchir le pas et de se retirer dans un autre pays. Si cela vous ressemble, vous vous posez probablement les mêmes questions que moi. Comment vais-je apprendre la langue? Que devrais-je prendre avec moi? Comment puis-je trouver des soins de qualité? Quels sont les meilleurs pays pour la retraite?

La bonne nouvelle est qu’il y a des centaines de seniors qui ont déjà déménagé dans un nouveau pays après 60 ans. Ainsi, pour aider ceux qui pensent peut-être à leurs options de retraite, je voulais demander à nos récents déménageurs des Conseils.

Tout d’abord, j’écris quelques mots sur ce que j’aurais aimé savoir avant de prendre ma retraite à l’étranger. Ensuite, je vais ouvrir la discussion. J'ai hâte d'entendre ce que tout le monde a à dire!

Si vous avez une question spécifique sur le départ à la retraite à l'étranger, veuillez l'afficher dans la section commentaires à la fin de cet article. Avec un peu de chance, vous aurez beaucoup de réponses des autres seniors.

Seniors au portugal

 

Ce que j'aimerais savoir avant de prendre ma retraite à l'étranger

Parlons d'abord de la langue. Une des plus grandes craintes que les gens ont quand ils envisagent de s’installer dans un autre pays est de savoir comment ils vont communiquer s’ils ne parlent pas la langue. Plus important encore, j'aurais aimé savoir que, si l'apprentissage de la langue locale est précieux, il n'est pas essentiel à votre survie dans la plupart des endroits.

Pour commencer, il y aura presque certainement une communauté d'expatriés locale avec laquelle vous pourrez vous engager. Il suffit de rechercher "expats + nom de votre nouvelle ville" dans Google. En outre, vous serez probablement surpris par le nombre de personnes parlant français. Lutter pour communiquer peut être amusant. L'astuce consiste à ne pas être frustré.

Dans le même temps, vous profiterez davantage de votre séjour à l'étranger si vous prenez le temps d'apprendre la langue locale et de faire l'expérience de la culture locale. Il existe une multitude d'outils gratuits pour vous aider à apprendre la langue de votre choix. Par exemple, je suis un grand fan de Duolingo.com, qui propose des cours de langue gratuits en espagnol, français, allemand, italien, portugais et plus encore.

Une autre astuce consiste à rechercher sur le Web des cours de langue subventionnés dans la ville où vous avez déménagé. De nombreux pays souhaitent encourager les nouveaux visiteurs à apprendre la langue et font tout ce qui est en leur pouvoir pour faciliter cet apprentissage. Encore une fois, Google est votre ami.

Un autre conseil important que j'aurais aimé que quelqu'un me dise avant mon départ pour le Portugal était de prendre moins de déménagement. Quand j'ai quitté la France, j'ai emballé tous mes biens dans des valises et des boîtes. À mon arrivée, je me suis rendu compte que je n'avais besoin que d'environ 20% des objets que j'avais apportés. Il aurait été beaucoup plus efficace de vendre ou de donner la plupart de mes objets et de les remplacer progressivement au fil du temps.

Enfin, pour ceux d'entre vous qui viennent de France, je vous recommande vivement d'ouvrir un compte bancaire dans votre nouveau pays. Il est beaucoup plus facile de planifier dès le départ que de s’en occuper après coup. pour les impôts la déclaration s'effectue à postiori.

Donc, voilà pour mes conseils pour prendre ma retraite à l'étranger. Maintenant, j'aimerais entendre de vos avis à tous!

Avez-vous pris votre retraite, y compris «semi-retraite», à l'étranger? Que souhaiteriez-vous savoir avant de vous lancer et de vous installer dans un nouveau pays? Quels conseils donneriez-vous à un ami qui envisage de prendre sa retraite à l'étranger l'année prochaine? Joignez-vous à la conversation et "aimez" et partagez cet article pour que la discussion se poursuive.

Traduction 3age-seniors d'un texte de l'auteur MARGARET MANNING

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire