3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

COMMENT SENIORS RÉDIGER UN MÉMOIRE, DE L'ÉCRITURE LIBRE AU MANUSCRIT

  • Par
  • Le 01/10/2020
  • Dans Culture
  • 0 commentaire

En cette période d'abris sur place, beaucoup d'entre nous se sont tournés vers le jardinage, le bricolage ou l'écriture pour nous aider à rester concentrés et ancrés. J'ai fait toutes ces choses, mais j'écris surtout.

L'écriture est comment je donne un sens à des événements apparemment dénués de sens, la journalisation sur Covid-19 et les grosses entreprises qui commencent à licencier qui m'entourent maintenant en France continue de servir cet objectif.

J'ai récemment publié un mémoire. Lorsque je suis interviewé ou interrogé après une lecture virtuelle, on me demande souvent «Combien de temps cela a-t-il pris?» «Quel a été votre processus?» «Comment vous êtes-vous souvenu de tous ces détails?»

Cela a commencé avec la journalisation

La simple vérité est que j'ai commencé par écrire et écrire gratuitement au moins une heure par jour.

Ma première étape a été de sélectionner un journal qui se sentait bien dans mes mains, ouvert à plat et doublé. Je voulais utiliser un journal physique pour commencer mon projet de mémoire car le processus physique d'écriture nous relie directement à notre cerveau.

Si vous êtes un senior qui aime dessiner, vous voudrez peut-être choisir un journal comportant à la fois des pages vierges et lignées. Dessiner ou griffonner des événements du passé engagent les parties visuelles et motrices de notre cerveau et peuvent produire un matériel merveilleux sur lequel vous pourrez écrire plus tard.

Yann queffelec ecrivain senior

Le côté mental de l'écriture

L'écriture se produit principalement dans le lobe frontal. Le problème est que cette zone du cerveau est également responsable du raisonnement et du jugement, de la planification et de la résolution de problèmes.

Ainsi, lorsque nous écrivons de manière traditionnelle, nous avons tendance à éditer nos mots au fur et à mesure que nous écrivons, en nous disant que nous ne nous souvenons pas correctement de l'incident, ou que nous oublions des éléments clés, ou pire que personne ne sera intéressé par ce que nous écrivons.

L'écriture libre, en revanche, augmente le flux d'idées et réduit les chances de censurer ce que nous écrivons. Je commence chaque session d'écriture par 15 minutes d'écriture gratuite.

Comment utiliser l'écriture gratuite seniors

Le processus est simple: placez simplement votre stylo sur une page de votre journal et commencez à écrire. Si vous avez quelque chose de spécifique en tête sur lequel vous aimeriez écrire, comme un incident d'enfance ou un souvenir heureux ou triste, commencez simplement à écrire puis ne prenez pas votre stylo pendant au moins cinq minutes.

Ne vous inquiétez pas de l'orthographe, de la grammaire ou de la ponctuation, écrivez. Si vous commencez par faire une réflexion sur une liste de choses sur lesquelles écrire ou si vous avez abordé plus d'un souvenir dans votre écriture gratuite, sélectionnez un sujet après cinq minutes et recommencez à écrire pendant 15 minutes supplémentaires.

Si vous ne trouvez rien à écrire, répétez simplement votre sujet (par exemple, «L'anniversaire de maman» ou quelque chose comme «J'attends qu'une idée vienne et elle le fera, j'attends qu'une idée vienne et ça le fera », encore et encore jusqu'à ce qu'une idée vienne. Ça marche!).

Qu'y a-t-il de si bon dans l'écriture gratuite?

On décrit l'écriture libre de cette façon: «Ne pensez pas; Ecrivez!"

Il existe huit raisons pour lesquelles l'écriture gratuite peut également nous aider à devenir de meilleurs écrivains. Ces cinq sont directement liés à la rédaction de mémoires:

  • Cela renforce la confiance.

  • Cela inspire.

  • Il aide à creuser les thèmes et les barrières émotionnelles.

  • Il développe la mémoire musculaire et les bonnes habitudes.

  • Cela génère de l'honnêteté dans votre écriture.

Vous n'avez pas besoin d'assister à un atelier de mémoire ou de lire un livre sur la rédaction d'un mémoire pour écrire librement. Vous n'avez même pas besoin de rejoindre un groupe d'écriture. Trouvez simplement un endroit confortable pour vous asseoir et une heure par jour pour vous remémorer et noter vos souvenirs.

De l'écriture libre aux mémoires

J'ai fait cela pendant plusieurs années avant de commencer à structurer mes mémoires, ou à faire des recherches. Ensuite, j'ai commencé à fouiller dans l'histoire de la famille, albums de photos, certificats de naissance, de décès et de mariage, registres financiers, correspondance.

J'ai trouvé un trésor de lettres dans une boîte entourée d'un ruban et cela m'a aidé à décider sur quelle partie de ma vie je voulais écrire. Parce que les mémoires ne sont pas des biographies, elles ne concernent pas toute votre vie, juste une partie de celle-ci que vous voulez explorer et comprendre.

C'est une chose importante à retenir lors de la rédaction de mémoires. La mémoire est un processus avant d'être un produit. Un mémoire est un récit historique que vous avez rédigé à partir de connaissances personnelles ou de sources spéciales. C'est un livre sur une tranche de votre vie, une collection de souvenirs, les leçons apprises et les moments clés qui ont façonné qui vous êtes seniors. Écrit par vous.

Votre organisation seniors

Afin de restreindre votre concentration, il peut être utile d'énumérer cinq événements qui ont changé votre vie. Ils n'ont pas besoin de secouer la terre, ils changent simplement la vie.

Comme les différents sports que vous avez pratiqué, celui qui vous a le plus passionné et raconter pourquoi. Ou rencontrer quelqu'un qui vous a emmené dans un bar à sushi et découvrir que vous aimiez les sushis.

Si vous avez plus de 60 ans seniors, vous vous souvenez probablement où vous étiez lors des événements de mai 68. La plupart d'entre nous qui vivent aujourd'hui se souviennent encore de l'endroit où nous étions.  Cela reste une expérience qui a changé la vie.

Quelles histoires souhaitez-vous partager?

Faites une réflexion sur cinq à dix événements de votre vie dont vous vous souvenez avoir une certaine signification. Ils peuvent ou non être liés aux événements qui changent la vie que vous avez énumérés précédemment.

Par exemple, un événement qui change la vie pourrait être l'inauguration du président Chirac, mais votre histoire personnelle pourrait être celle de vos sortie en voiliers, pendant les classes de plein air avec votre école de l’époque.

Sélectionnez l'une de ces idées et passez le reste de votre heure à écrire sur cet événement. Ne vous jugez pas vous-même et ne vous inquiétez pas de la grammaire, de l'orthographe ou du nombre d'adverbes que vous avez utilisés. Écrivez.

Participer à la recherche seniors

Aucun senior n'écrit un mémoire entier sans faire des recherches, et vous voudrez éventuellement commencer à en faire aussi.

Si vous êtes comme moi, la plupart du matériel source proviendra d'albums photo, d'anciennes listes de cartes de Noël et de lettres, emballés dans votre garage, votre sous-sol ou votre grenier, ou dans des classeurs que vous n'avez pas regardés depuis des années. Mais il existe d'autres sources d'informations contemporaines que vous souhaitez également prendre en compte.

Est-ce que vous ou vos parents avez sauvegardé des journaux ou des magazines décrivant des événements importants? Avez-vous tenu un journal? Fabriquez des boîtes à souvenirs contenant d’anciens vêtements de votre jeunesse, les billets de grands spectacles, billets d’avion, passeports.

Passez en revue l'histoire que vous avez écrite au cours de la dernière heure, où irez-vous pour trouver des informations de base ou des faits pour rendre cette histoire plus intéressante?

Laissez une page vierge dans votre journal puis listez toutes les ressources auxquelles vous pouvez penser et qui pourraient fournir des idées, des détails, des souvenirs. Laissez une autre page blanche et commencez à penser à qui a partagé ces événements avec vous. À qui pouvez-vous parler, qui pourrait vous aider à vous souvenir de détails ou qui connaît des détails que vous n'avez jamais connus?

Êtes-vous toujours en contact avec l'un de ces élèves de vos années de pensionnat avec qui vous jouiez le soir au tarot dans les douches? Communiquez-vous toujours avec l'ami qui vous accompagnez au bar du bal pendant que les autres dansaient?

Que diriez-vous du grand oncle Fred qui semble vivre éternellement, quelles histoires peut-il vous raconter sur vous-même lors de réunions de famille? Sait-il quelque chose que vous pouvez utiliser dans l'une de vos histoires?

Faire d'une heure par jour votre objectif seniors

En travaillant juste une heure par jour, vous allez bientôt constituer une collection d'histoires. Vous commencerez également à travailler sur vos mémoires dans votre tête entre les sessions. Chaque fois que vous ouvrez votre journal, vous aurez de nouvelles idées et des ressources à ajouter à vos listes ou à écrire.

Finalement, vous voudrez peut-être allonger le temps que vous passez à écrire ou limiter vos sessions à trois jours par semaine, ou deux, voire un. Le plus important est que vous ayez pris un bon départ et que vous continuiez à écrire.

Une fois que vous avez un travail raisonnable, il sera temps de commencer à étudier la forme des mémoires, comment ajouter des détails intéressants, un dialogue et un contexte historique. Dans un prochain article, je décrirai comment j'ai transcrit les histoires de mon journal dans le logiciel Scrivener et les ai organisées et compilées dans un manuscrit.

Lorsque vous aurez terminé, vous voudrez peut-être trouver un groupe de critiques de mémoires, beaucoup se rencontrent maintenant virtuellement et commencer à partager des morceaux de votre histoire pour obtenir des commentaires. Il existe de nombreux livres sur les mémoires et de nombreux merveilleux mémoires que vous pouvez lire pour trouver des idées. Bon voyage!

Avez-vous écrit un mémoire? Comment avez-vous commencé? Si vous ne l'avez pas fait, quel est votre plus grand obstacle? Avez-vous essayé l'écriture gratuite seniors? Partagez votre expérience ci dessous.

Traduction 3age-seniors d’un texte de l’auteur MARLENE ANNE BUMGARNER

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire