3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

UNE ALIMENTATION SAINE POUR SENIORS = UN VIEILLISSEMENT EN BONNE SANTÉ?

Avez-vous des habitudes saines et nutritives? Ou êtes-vous un fan inconditionnel de ces aliments riches que vous avez mangés en grandissant? En tant que personne concernée par la santé et la nutrition, j'ai fait de nombreuses recherches sur ce sujet.

J'ai personnellement combattu le pré-diabète et travaillé avec une équipe de médecins pour déterminer la meilleure façon de manger à cette dernière étape de ma vie.

Cependant, essayer d'éduquer les autres n'est pas toujours aussi facile. En parlant avec des amis proches de mon âge, j'entends souvent le vieux refrain: «Mais j'ai mangé (insérez ici de la nourriture: viande et pommes de terre, beignets, purée de pommes de terre et sauce) toute ma vie. Cela ne m'a pas encore blessé et je ne vais pas changer maintenant.

Est-ce vraiment vrai? Êtes-vous convaincu que vous pouvez continuer à manger de la même manière que vous le faisiez en tant qu'enfant ou jeune adulte et vous sentir en parfaite santé?

Alimentation seniors

La façon dont les choses étaient

Pour la plupart des seniors baby-boomers, une grande partie de notre nourriture provenait d'un jardin potager ou d'un fermier local. Nous avons apprécié la nourriture dans nos assiettes et nous nous sommes mobilisés pour les tâches ménagères qui n'avaient pas encore été transformées par l'automatisation.

Chaque année, ma mère plantait un immense jardin et à la fin de la saison de croissance, elle mettait en conserve ce qui restait. Pour faire l'épicerie, elle m'a emmené dans un petit chariot rouge jusqu'au marché. Le boucher nous remettait des emballages papier de viande fraîche coupée à la commande.

Ensuite, nous mettons quelques aliments de base dans notre chariot, notamment du riz, des haricots, de la farine et du sucre. Après avoir mis nos courses dans la voiture, nous rentrions à la maison. Maman ensuite cuisait une miche de pain et faisait une tarte pour le dessert d'après-dîner de ce soir-là. J'ai appris la valeur d'acheter et d'apprécier la nourriture fraîche.

Comme beaucoup d’enfants de l’époque, mes frères, sœurs et moi étions censés jouer autant que possible à l'extérieur. Nous avions des listes de tâches quotidiennes. Ma mère a refusé d'acheter un seiche linge et nous avons dû suspendre nos vêtements propres à l'extérieur sur la corde à linge. Nous l'avons fait même au milieu d'un hiver dans le Finistère, tant qu'il ne neige ou ne pleut pas.

Lorsqu'ils étaient assez vieux, chacun de nous, les enfants, devions travailler dans l'entreprise familiale. J'ai commencé à livrer des pièces automobiles avant de pouvoir conduire, les emmenant à pied dans les ateliers de réparation à proximité. Cela m'a donné une éthique de travail profonde et des muscles forts.

Nul doute qu'aujourd'hui, vous passez plus de temps à publier des photos sur Facebook ou à surfer sur Internet qu'à frotter les sols à la main ou à cuire du pain à partir de rien. Je ne veux pas dire que nous sommes tous des paresseux, mais nous n'avons tout simplement pas besoin de maintenir le même niveau d'activité physique qu'auparavant.

De plus, nos corps ont changé. Nous n'avons pas besoin du même nombre ou du même type de calories que nécessaire pour soutenir la croissance de notre corps.

La nourriture

La nourriture elle-même a également changé au fil du temps. Dans le passé, les agriculteurs et les fabricants de produits alimentaires n'utilisaient pas les produits chimiques, les antibiotiques et les méthodes de traitement qu'ils utilisent aujourd'hui.

Tous nos produits laitiers étaient biologiques. Vous vous souvenez avoir bu du lait qui venait directement de la vache ou de la chèvre dans un seau? Aujourd'hui, il est interdit de vendre publiquement ce lait non pasteurisé et non transformé.

Les aliments génétiquement modifiés sont une préoccupation moderne. Ce sont des cultures saupoudrées de produits chimiques.

Ce maïs féculent, qui ne ressemble en rien à ce que nous avions en grandissant, est également un élément essentiel de l'alimentation humaine. C'est un ingrédient principal dans tout, du soda au fromage en passant par la margarine. Bien que le maïs ne soit pas intrinsèquement mauvais, il n'est pas bon à fortes doses, surtout lorsqu'il est un additif dans presque tous les aliments transformés.

Nous avons également suivi les tendances. Par exemple, le gouvernement nous a dit qu'une alimentation saine était faible en gras, alors tout d'un coup, chaque article sur le marché était faible en gras. Pour compenser ce goût fade dans la bouche, les aliments ont été injectés avec de grandes quantités de sucre, à la fois naturel et chimique.

De plus en plus d'entre nous sont devenus obèses non pas parce que nous avons mangé trop de matières grasses, mais parce que nous ingérons des tonnes de sucre. La vérité est que nous avons besoin de graisses et qu'elles peuvent faire partie d'une alimentation saine .

Changez vos habitudes alimentaires pour changer votre vie seniors

«J'ai mangé sainement de plus grandes portions d'aliments frits et féculents, de sucre et de viande rouge», jamais personne ne me la reproché.

Nous mangeons beaucoup plus d'aliments transformés et de restauration rapide aujourd'hui que lorsque nous étions plus jeunes, simplement parce qu'ils sont plus facilement disponibles. Quand nous étions jeunes, sortir manger était un régal et la plupart des petites villes n'avaient même pas de restauration rapide.

Oui, nous pouvions nous en tirer. Mais plus maintenant. Ce même régime de bacon et d'œufs avec un grand verre de jus d'orange pour le petit déjeuner, un sandwich au pain blanc et des croustilles pour le déjeuner avec un soda et un pain de viande avec de la purée de pommes de terre et de la sauce pour le dîner n’est pas conseillé.

Alors arrêtons d'être têtus. Mangeons de plus petites portions. Nous pouvons nous concentrer sur des aliments entiers, propres et non transformés. Les fruits et légumes devraient constituer la majorité de votre alimentation. Ajoutez des sources de protéines à base de plantes et allégez les produits laitiers.

Aussi, évitons les glucides simples qui provoquent des pics de sucre dans le sang. Passez les biscuits, le gâteau et la tarte. Le sucre n'apporte pas un seul avantage à votre corps.

En vieillissant, n'est il pas temps de se donner le droit de manger ce que nous aimons bien? Au lieu de ces nourritures industriels sucrées, il est temps d'utiliser la technologie dont nous disposons pour être mieux informés sur ce qui constitue une alimentation saine . Plus d'excuses.

Quelles saines habitudes alimentaires avez-vous établies seniors? Avez-vous éliminé des aliments que vous estimiez ne pas être sains à consommer? Y a-t-il des aliments que vous ne mangez plus? Veuillez donner votre avis ci dessous.

Traduction 3age-seniors d’un texte de l’auteur CANDY MOREHOUSE

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire