3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

SENIORS! MAXIMISER LA CAPACITÉ D'UN ÊTRE CHER ATTEINT DE DÉMENCE PROFITE À TOUS

Dans le monde, plus de 50 millions de personnes vivent avec la démence et reçoivent le soutien de leur famille et de leurs amis. Les aidants de personnes atteintes de démence ont une énorme responsabilité et une opportunité énorme. Ils travaillent sans relâche pour répondre aux besoins de l'être cher et s'adapter au déclin avec l'aide supplémentaire de la famille, des amis, des programmes de jour pour adultes et des soignants professionnels.

Parfois, les aidants négligent la capacité de leur proche à contribuer à ses soins. Avec de la prévoyance et de la patience, les aidants peuvent identifier les tâches que leur proche peut accomplir. Maximiser les capacités d'un être cher atteint de démence profite à tout le monde.

Quel est le rôle de l'aidant?

Christian Derouesné, auteur de La maladie d'alzheimer - le guide pour l'aidant. Ce guide est conçu pour vous aider à vous maintenir en bonne forme physique et morale, calmer vos angoisses et maîtriser vos pensées négatives, faciliter vos prises de décisions, apprendre à vous ménager et à vous détendre. Apprendre à prendre soin de vous est essentiel pour lui comme vous deux. De la qualité de votre vie en commun dépend la possibilité de le garder le plus longtemps possible auprès de vous. Cependant, à mesure que la maladie progresse et qu'il vieillit, votre proche sera incapable de subvenir à plusieurs de ses besoins. Ces besoins non comblés deviennent le rôle de l'aidant ou des aidants.

Demence seniors

Travailler sur le déclin physique seniors

Maximiser les capacités physiques du malade en fixant des rendez-vous chez le médecin pour toutes ses maladies physiques. Également faire des vaccins et des examens de santé adaptés à l’âge. La famille a soigneusement pesé les risques et les avantages de toute procédure médicale. Par exemple, ils ont accepté l'arthroplastie du genou et la chirurgie de la cataracte parce qu'ils pensaient que les avantages l'emportaient sur le temps, la douleur, le coût et le risque.

Ralentir le déclin cognitif seniors

Pour aider à ralentir le déclin de la capacité cognitive, il est important de recevoir un diagnostic approprié d'un spécialiste de la mémoire ou de la démence. Les spécialistes excluront d'autres causes des symptômes telles que les carences en vitamines, le déséquilibre hormonal, la surcharge médicamenteuse, la dépression ou même l'apnée du sommeil. Les médecins feront des tests sanguins approfondis, des tests cognitifs, un scanner cérébral et d'autres tests.

Les aidants doivent se préparer à l'augmentation des soins requis. Au départ une surveillance familiale suffit, mais ensuite le malade commence à avoir besoin de plus, un travailleur social et une infirmière, puis une aide à la vie autonome, puis des soins de la mémoire entrent en jeu.

Au fur et à mesure interagir sur trois domaines pour maximiser les capacités cognitives. Ils étaient:

Maintenir la routine

Établir une routine procure un sentiment de confort et de familiarité. Des heures de repas fixes étaient à la base de la routine avec des activités ajoutées entre les repas. La famille a essayé de maintenir cette routine lorsqu'ils lui ont rendu visite ou l'ont emmenée à des rendez-vous et des sorties. Le malade trouve du réconfort dans cette routine.

Minimiser l'anxiété

Minimiser l'anxiété réduit le stress et aide l'être cher à se concentrer sur la tâche à accomplir. Plusieurs techniques pour désamorcer l'anxiété du malade. Ces techniques comprennent « vivre dans le monde du patient », ce qui, fondamentalement, ne les corrige pas lorsque leur esprit les ramène à des époques antérieures.

Une autre technique, la redirection, peut être accomplie en les encourageant à changer leurs actions ou parfois en changeant simplement de sujet. Dans chaque situation toujours essayé de donner un ton positif, surtout lorsque le malade a l'air de dire quelque chose de négatif.

S'engager dans des activités stimulantes

Les activités stimulantes peuvent ralentir le déclin mental et aider une personne à atteindre son plein potentiel. Des puzzles et des jeux appropriés tels que Bingo, UNO et Dominos sont stimulants pour l'esprit et amusants. Presque n'importe quel projet ou activité peut être modifié pour stimuler l'esprit.

Les soignants peuvent également identifier les tâches à accomplir pour leur proche, telles que trier, plier le linge, nettoyer les meubles de terrasse ou mettre la table. Le soignant peut avoir à fournir un certain soutien, comme l'étiquetage des portes et des tiroirs des armoires de cuisine.

La tâche peut prendre plus de temps et le résultat peut être légèrement différent. Mais est-ce vraiment important de savoir de quel côté de l'assiette se trouve la fourchette ? Les aidants doivent évaluer quotidiennement si la tâche est appropriée avec un minimum de frustration pour les deux et ajuster les activités au fur et à mesure que leur proche décline.

Maximiser les capacités cognitives est un gagnant-gagnant seniors

Maximiser les capacités de l'être aimé profite aux aidants et à l'être cher. Cependant, les aidants doivent également ajuster leurs attentes à mesure que leur proche décline. Trouver le bon équilibre pour repousser les limites supérieures des capacités d'un être cher peut varier d'un jour à l'autre.

Trouver cet équilibre peut réduire le stress et la charge de travail des aidants. Il peut ralentir la progression de la maladie. Mais plus important encore, cela augmentera l'estime de soi de l'être cher car il contribue au ménage et à ses soins personnels.

Pensez-vous que les seniors atteints de démence peuvent contribuer à leurs propres soins ? Quels types de tâches leur confieriez-vous? Comment maximiser les capacités cognitives d'un patient atteint de démence aiderait-il sa famille? Veuillez donner votre avis ci-dessous!

Traduction 3age-seniors d’un texte de l’auteur ANTOINE CIRILLO

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire