3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

POURQUOI LES SENIORS DISENT «JE ME SENS INVISIBLE»… ET CE QUE NOUS POUVONS Y FAIRE

«Je me sens invisible à cause de mon âge», est une pensée dominante dans l'esprit de nombreux seniors d'un certain âge.

Je n'ai pas dit d'âge spécifique, ni dit que toutes les seniors sont confrontées à ce dilemme. Après tout, ces sentiments dépendent de chacun. Mais je dirai ceci, plus de seniors, à mesure qu'ils vieillissent, se sentent invisibles.

C'est quand lors d'une réunion un senior a dit: «Je me sens invisible» à l'occasion d'un groupe de discussion informel que j'ai organisé pour un petit groupe de seniors du 3age, que le mot invisible est devenu une partie de mon vocabulaire pour la première fois.

Jusqu'à ce jour il y a presque un an, mon seul lien avec le mot invisible était le mot fantôme. Ainsi, le mot et sa signification, n'était pas une pensée dans l'esprit de ce senior visible. Je vous dirai plus tard pourquoi je me sens visible et pourquoi le mot invisible m'a fait une si forte impression.

L'invisibilité est-elle de ne plus avoir l'air jeune?

Pour en revenir à ce groupe de discussion, le mot invisible a déclenché une conversation animée entre le groupe de seniors qui avaient entre 60 et 70 ans. C'étaient des diplômées d'université, des hommes et des femmes qui avaient une carrière intéressante. C'étaient des seniors dont certains étaient encore mariés, et beaucoup de seniors qui avaient des enfants et des petits-enfants (pour mon cas, j'ai la chance d'avoir 24 petits-enfants).

Invisible senior

Beaucoup de ces seniors ont beaucoup voyagé et ont participé à plusieurs activités «intellectuelle». Et pourtant, plusieurs de ces charmants seniors ont déclaré: «Je me sens invisible!»

Pourquoi? Toutes leurs réponses étaient les mêmes: «Parce que je ne suis plus jeune».

Je me souviens si bien du jour. Je me souviens de chacune de leurs histoires. Je me souviens de ce que je ressentais en les écoutant décrire leurs sentiments intérieurs. J'étais stupéfait que ces seniors se sentent invisibles. Je les ai vus comme très visibles. Le mot invisible m'a bouleversé.

Au cours de l'année écoulée, dans certaines situations, mon esprit a confronté le mot invisible.

J'entrais dans un restaurant et je me disais, alors que nous marchions vers notre table, "Est-ce que je me sens invisible?"

Je me retrouvais avec plusieurs membres de notre famille, tous plus jeunes et je me demandais: "Est-ce que je me sens invisible?"

J'allais dans le rayon des chaussures où il y avait des jeunes en attente d'un vendeur et je me demandais: «Le vendeur choisira-t-il de s'occuper des jeunes avant moi? Suis-je invisible parce que je suis un senior plus âgée»?

Et ainsi de suite, cela m'a pendant un certain temps traversé l'esprit… au point que j'aurais aimé n'avoir jamais organisé ce groupe de discussion!

Combattez l'invisibilité avec la positivité et l'activité!

Plus je me plongeais dans mes sentiments, plus je me rendais compte que je me sentais non seulement visible mais très visible parce que je m'implique activement dans la vie. En d'autres termes, la visibilité a tout à voir avec le mode de vie positif et intéressant d'un senior. Je suis d'avis que 80% de la beauté d'un senior est sa beauté intérieure, pas son apparence extérieure, ni son âge.

En tant que senior visible, j'ai maintenu un style de vie pertinent, ce qui signifie être connecté à des personnes et des lieux intéressants et être «impliqué dans le présent».

Portant de nombreux vêtements agréables, je suis une senior, une mère, une fille, une sœur, une petite amie, une voyageuse mondiale, une étudiante, une écrivaine et propriétaire d'une entreprise en ligne. Je travaille à être une senior pertinente.

Et donc, c'est mon conseil à tout senior à tout âge qui se sent invisible.

Lorsque vous traversez «un passage invisible» de la vie, c'est à vous de trouver votre passerelle personnelle pour vous sentir visible.

L'invisibilité n'est pas liée à l'âge

Voici l'histoire vraie d'un ami qui a vécu toute sa vie à Paris. C'était un citadin. il était mariée, avait quatre enfants et possédait un petit journal. Un jour, alors qu'il marchait sur les Champs Élysées, à l'improviste, il se dit: «Je me sens invisible». Il a déterminé que c'était lié à l'âge.

Il est rentré chez lui, a dit à son épouse qu'il se sentait invisible et ensemble, ils ont fait un plan pour déménager dans une communauté avec une population plus âgée. Il a déménagé pour s'installer en province, en Bretagne pour être exact. Lui et son épouse ont recommencé la vie. C'était il y a vingt ans. Il a maintenant plus de 80 ans et est aussi visible aujourd'hui qu'il l'était dans la trentaine. Il mène une vie merveilleuse en tant que mari, senior et créateur de tableaux de peinture.

Lorsque vous êtes épanouie émotionnellement, vous devenez un senior visible. Vous sentez que votre démarche rebondit et votre rire est contagieux. Vous vous tenez droit avec une excellente posture, la tête haute. Vous savez que vous êtes respecté par votre famille et vos pairs qui voient votre pertinence, pas votre apparence.

Comment démarrer sur le chemin de la visibilité

Voici quatre idées pour vous aider à commencer à vous sentir visible.

Tout d'abord, choisissez de passer votre temps avec des seniors qui mènent une vie pertinente et se considèrent comme visibles. Leurs attitudes vont déteindre sur vous.

Choisissez un nouveau passe-temps ou commencez une carrière. J'ai commencé à écrire dans la soixantaine .

Si vous êtes un lecteur assidu, pourquoi ne pas visiter votre bibliothèque locale, rencontrer le bibliothécaire et lui demander ce qui se passe? Voyez s'il y a un endroit pour aider les enfants dans le service des enfants ou vous pouvez envisager de suivre des cours organisés par le personnel de la bibliothèque. Vous commencerez à ressentir votre pertinence, votre visibilité.

Enfin, soyez un apprenant à vie. Je viens de terminer un séminaire de deux jours sur l'art de la négociation. Je voulais apprendre à gérer les interactions professionnelles et familiales. J'étais l'un des seul senior de la classe et j'aurais pu être le grand-parent de nombreux participants!

Bien sûr, j'ai remarqué que j'étais plus âgé, mais je me suis senti pertinent, chers lecteurs. J'apprenais et apprendre c'est le pouvoir, le pouvoir est un sentiment très édifiant. Je vivais dans le présent et je me sentais revigoré par mes nouvelles connaissances, ce qui m'a fait me sentir comme un senior très visible.

Je vous laisse avec ceci: si vous voulez changer ce qui est «visible», commencez par «invisible». La clé pour vous sentir pertinent, important et valorisé réside en vous. Je vois très clairement qu'il y a tant à offrir au monde. Le faites vous?

Vous sentez-vous invisibles seniors? Qu'avez-vous fait pour changer pour devenir un senior visible et pertinent? Que remarquez-vous et admirez-vous chez les seniors visibles et pertinents? Donnez votre avis ci dessous.

Traduction 3age-seniors d'un texte de l'auteur SUSAN "HONEY" GOOD

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire