3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

Mangez ensemble pour bien manger

Demence sante alzheimer

Avec la démence, ce n'est pas seulement ce que vous mangez. C'est aussi comment et où vous mangez.

Repas en musique pour stimuler la nutrition


Manger ensemble, fournir un soutien social et une interaction pendant les repas pourrait aider les personnes atteintes de démence à éviter la déshydratation et la malnutrition. ( selon de nouvelles recherches )

Les nouveaux résultats révèlent que, bien qu'aucune intervention n'ait été sans équivoque réussie, des approches prometteuses se sont concentrées les repas.

L'équipe a constaté que manger des repas familiaux avec des soignants, jouer de la musique et s'engager dans des exercices multi sensoriels, pourrait aider à stimuler la nutrition, l'hydratation et la qualité de vie chez les personnes âgés atteintes de démence.


Risque de déshydratation et de malnutrition


Le chercheur principal a déclaré: «Le risque de déshydratation et de malnutrition est élevé chez les personnes âgées, mais encore plus élevé chez les personnes âgées atteintes de démence.

«La malnutrition est associée à une mauvaise qualité de vie, de sorte que la compréhension de la façon d'aider les gens à manger et à boire est très importante pour soutenir la santé et la qualité de vie des personnes atteintes de démence.

«Nous voulions savoir ce que les familles ou les soignants peuvent faire pour aider les gens atteints de démence à bien manger et à boire suffisamment».


 

Maintenir et faciliter la prise de nourriture et de boisson

L'équipe a systématiquement passé en revue les recherches du monde entier et a évalué l'efficacité de 56 interventions qui visaient à améliorer, maintenir ou faciliter la prise de nourriture ou de boissons chez plus de 2 200 personnes atteintes de démence.

Les interventions testées incluent l’agencement de la salle à manger, la couleur de la salle, le service à table, l'écoute de différents genres de musique, le chant, le taï-chi, la création d'un environnement alimentaire, la fourniture de suppléments nutritionnels et l'amélioration de l'aspect social de la consommation.

Ils ont également examiné si une meilleure éducation et une formation pour les soignants pouvaient aider, ainsi que des interventions comportementales, comme encourager la consommation.

L'équipe de recherche a évalué si ces interventions ont amélioré l'état d'hydratation et le poids corporel, et si l'intervention a aidé les personnes âgées à profiter de l'expérience de manger ou de boire et d'améliorer leur qualité de vie.

Le Docteur a déclaré: «Nous avons trouvé un certain nombre d'interventions prometteuses y compris manger des repas avec des soignants, avoir des repas familiaux, faciliter l'interaction sociale pendant les repas, prolonger les repas, jouer de la musique apaisante, faire des exercices multi sensoriels et fournir des collations accessibles.


 

Éducation et soutien au soignants

"Fournir de l'éducation et du soutien aux soignants formels et informels étaient également prometteurs.

"Mais l'un des problèmes de cette recherche est de beaucoup d'études menés, elle sont trop courtes pour tirer des conclusions solides, de sorte qu'aucune intervention ne peut être clairement définie et une recherche plus approfondie dans ce domaine est nécessaire.

" C'est probablement pas seulement ce que les personnes âgées atteintes de démence mangent et boivent. Ce qui est important pour leur bien-être nutritionnel et leur qualité de vie, c'est un mélange du lieu où ils mangent et boivent, l'atmosphère, le soutien physique et social offert, la compréhension des soignants formels et le niveaux d'activité physique que l'on doit apprécier ".

Votre senior s'alimente et boit il assez? De quelle façon surveiller les risques de déshydratation et de malnutrition de nos seniors? Rejoignez nous sur le forum.


 

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire