3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

8 FAÇONS D'ÊTRE AVEC UN AMI MALADE QUAND IL EN A LE PLUS BESOIN

Récemment, j'ai attrapé un mauvais virus qui a rapidement et impitoyablement évolué vers une bronchite puis un asthme. Je suis restée impuissante pendant quelques jours, me sentant trop faible pour m'éloigner du lit.

Heureusement, je me suis complètement rétabli. Mais l'expérience m'a donné un avant-goût de ce que l'on ressent quand ont contact une maladie grave.

Amitié en période de maladie

Il est difficile de savoir quoi faire quand une maladie grave frappe un bon ami, surtout si le pronostic est fatal.

Pour dépasser nos propres peurs liées à la mortalité, pour détecter ce qui se fait de mieux en ce moment et pour savoir où se situent les limites entre soutien et intrusion, il faut de l'empathie et une communication honnête. Peut-être plus que l'amitié n'a jamais eu besoin auparavant.

La vulnérabilité, des deux côtés, peut s'immiscer, rendant difficile la communication avec un ami alors que cet ami est confronté à l'incertitude et parfois à l'inévitable d'un diagnostic.

Le déni, le chagrin, la douleur physique et la perte de contrôle peuvent contraindre quelqu'un à prendre la vie, étape par étape et à ce moment la oublier son avenir.

C'est désorientant et effrayant et peut faire apparaître des moyens de défense, ce qui rend une personne réticente à accepter de l'aide pour ses tâches quotidiennes, en particulier pour des choses qu'elle tenait pour acquise, encore plus pour les nouveaux protocoles et traitements.

Il est difficile d’être un bon ami en ces temps difficiles. Mais c'est possible. Cela nécessite de la sensibilité, une patience énorme et le courage d'entrer dans le monde des amis.

Je sais, je l'ai fait. J'ai suivi ce chemin avec une amie depuis le diagnostic de cancer de l'estomac au stade 4 jusqu'à la fin de sa vie. Je vous transmets cela dans l'espoir que cela vous aidera si vous êtes confronté à la nouvelle soudaine d'une maladie grave pour un bon ami.

Voici ce que j'ai appris:

Donnez-leur du temps

Chacun réagit aux nouvelles graves à sa manière. Cela prend souvent du temps et de nombreuses tentatives pour comprendre les conséquences d’une maladie grave. Votre ami peut dépenser beaucoup d'énergie pour combattre la réalité et tenter de la changer.

C'est difficile à regarder, mais cela fait partie de leur processus, et si vous pouvez suspendre votre jugement, vous pouvez apporter sécurité et confort pendant cette période difficile.

La vérité de la matière

Il est difficile de se souvenir mais la vérité est que c’est leur voyage et non le vôtre. Vous pensez peut-être en savoir plus et gérer la situation d'une meilleure façon, mais vous ne pouvez pas savoir avec certitude tant que vous n'y êtes pas. Alors, soyez respectueux et laissez-les résoudre eux-mêmes.

Cancer

Acceptez vos limites

Vous ne pouvez pas réparer ça. Vous pouvez apporter votre soutien, faire preuve de gentillesse, de patience et aider votre ami à rester aussi à l'aise, en sécurité et aussi bien qu'il le peut à tout moment, mais rien ne garantit que vos efforts en feront plus.

Malgré tout, être à l'aise, en sécurité et bien pris en charge fera toute la différence pour eux, donc ce que vous proposez compte.

La nourriture est amour

Pour certains, la nourriture est un réconfort. Proposez des repas cuisinés à la maison et restez assis avec eux pendant qu'ils mangent, procurant ainsi une bonne compagnie et un sentiment de lien.

Mais sachez que leur état ou leur traitement peut affecter leur appétit. Encouragez-les à bien manger, mais sachez que les aliments ne sont pas toujours attrayants.

Juste être

Parfois, le meilleur confort est délivré en silence. Passez du temps avec votre ami juste d'être présent. Asseyez-vous au soleil d'un après-midi chaud et écoutez les oiseaux ou faites une petite promenade avec lui.

Blottissez-vous sous une couverture et regardez leur film préféré ensemble. Il peut être épuisant de se concentrer constamment sur leur état. Parfois, ils ont besoin d'échapper à leurs propres pensées.

Être utile

Demandez à faire des courses, faites la vaisselle, établissez un calendrier pour vous assurer qu'ils ont quelqu'un pour les conduire aux rendez-vous. L'aide pour les tâches les plus simples peut avoir un impact important sur leur vie quotidienne.

Être sensible

Faites de votre mieux pour sentir leurs humeurs et leurs besoins. Permettez-leur l'espace pour être dans leur propre moment sans essayer de les sortir de leur tristesse. Ils ont besoin de ressentir ce qu'ils ressentent.

Prêtez l’épaule sur laquelle pleurer, une main forte pour surmonter la peur et une oreille attentive lorsqu’ils souhaitent partager. Mais souvenez-vous que toutes ces choses arrivent à leur heure.

Prenez soin de vous

Être là pour un ami qui voyage sur la route de la maladie est éprouvant et chargé de ses propres émotions pour vous aussi. Soyez conscient de votre propre santé et soyez gentil avec vous-même.

Prenez du temps pour vous distraire de leur routine et plongez-vous profondément dans votre vie. Vous ne pouvez pas vivre d'une tasse vide; N'oubliez pas de remplir la vôtre.

Il n’y a vraiment pas de mauvaise façon d’être un bon ami tant que vos intentions sont pures et que vos efforts viennent de votre cœur. Présentez-vous comme la meilleure version de vous-même et votre ami sera heureux pour ce que vous apportez.

Comment prenez-vous soin d'un ami malade? Que pensez-vous qu'il est important de faire dans de telles circonstances? S'il vous plaît partagez vos pensées.

Traduction 3age-seniors d'un texte de l'auteur FRAN BRAGA MEININGER

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire