3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

Préparer sa retraite en défiscalisant avec le dispositif Pinel

Preparer sa retraite

La loi Pinel a été instaurée dans l’objectif de soutenir l’investissement dans l’immobilier locatif. Elle a aussi pour intention d’appuyer la construction de logements dans les secteurs tendus.

Ce dispositif vise également à proposer une offre de biens immobiliers aux foyers qui n’ont pas accès au logement social et qui rencontrent des difficultés à trouver une maison sur le marché libre.

Les privilèges attribués aux contribuables investissant en Pinel en France

Effectuer un placement avec le dispositif Pinel permet aux contribuables d’alléger leurs charges fiscales. Les investisseurs profiteront d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21 %. Ce rabais d’impôt va sur une période de 6, 9 ou 12 ans. Les particuliers qui ont décidé d’acquérir un bien qui coûte 300 000 euros pourront économiser jusqu’à 63 000 euros maximum.

En outre, un investissement avec cette loi est une excellente solution pour préparer sa retraite. En effet, une fois que la durée d’engagement locatif arrive à son terme, les bailleurs sont autorisés à continuer de mettre le logement en location. D’ailleurs, ils sont libres de louer celui-ci au prix qu’ils souhaitent.

Les investisseurs auront également la chance d’assurer leur retraite grâce aux importantes sommes qu’ils toucheront lors de la revente du bien. Ce dispositif donne aussi aux contribuables la possibilité de louer le logement à un membre de leur famille, à condition que celui-ci ne fasse pas partie du même foyer fiscal que les bailleurs.

Les types de biens à acquérir pour avoir droit à la réduction d’impôt

L’allègement fiscal de la loi Pinel concerne les biens neufs ou en état futur d’achèvement. Il s’applique aussi aux logements anciens qui ne répondent pas aux caractéristiques de décence, mais qui ont été réhabilités par la suite. La réduction d’impôt concerne également les locaux destinés à une utilisation autre que l’habitation et faisant l’objet de travaux de rénovation en logement.

Il est à noter que le bien acquis doit répondre aux performances énergétiques en vigueur. En effet, si celui-ci est neuf, il doit respecter la réglementation thermique RT 2012 ou le label BBC 2005 (en cas de permis de construire déposé avant 2013).

Par ailleurs, si le logement a demandé des travaux de réhabilitation, il est impératif qu’il soit conforme au label HPE rénovation 2009 ou au label BBC rénovation 2009. À titre d’information, le rabais d’impôt ne s’applique qu’à deux logements maximum par an.

Les conditions relatives à la location du logement

Pour avoir droit à la réduction d’impôt de la loi Pinel, les bailleurs doivent respecter certaines conditions concernant la location du logement.

En effet, ils sont tenus de louer le logement au plus tard un an après son achèvement ou son acquisition.

De plus, ils sont contraints de mettre celui-ci en location au minimum pour une durée de 6 ans.

Les investisseurs ont aussi l’obligation de louer le bien à un prix qui ne va pas au-delà des plafonds déterminés par loi. En outre, le revenu fiscal de référence du locataire ne doit pas excéder les prix maximums de loyers.

Texte publier par 3age-seniors de l'auteur EVA GARIN du site investirblog.com

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire