3age-seniors

Sur les jeunes seniors de 60 à 100 ans, le troisième age et les personnes âgées

3age-seniors

OBSERVATIONS D'UN SENIOR DE 89 ANS SUR COMMENT S'ENGAGER PLEINEMENT DANS LA VIE

J'ai pris la décision de amoureusement m'engager avec tout ce qui a trait avec la vie. Par «vie», je me réfère à tout ce qui vit, grandit et meurt. Je veux valider mon engagement, au respect, à l' étude, à l' expérience, à la question.

La vie qui m'impacte

Je suis un senior de 90 ans qui vivra bientôt, vivant seul en Bretagne, par choix, sur une étendue d'eau de mer calme et quelque peu isolé. Je suis entouré de vie sous toutes ses formes. Mes années dans ce cadre ont fusionné mon amour avec chaque créature vivante, flore, forêt et miracle naturel que mes yeux fatigués peuvent contenir.

Cette vision de la vie est si profondément ancrée dans mon âme, que je peux fermer les yeux, retracer parfaitement le lieu de vie de chaque arbre situé à proximité de ma maison et des lieux qui avoisinent autour des eaux calmes de criques rocheuses.

C’est mon église, mon lieu de culte, ma galerie d’art, la nourriture délicieuse qui nourrit mon cœur, la vision en constante évolution qui ne cesse de changer et qui accueille chaque jour mes yeux qui se fanent. Il me suit dans mes rêves et promet d’être là lors de la bénédiction du lever du soleil.

Pourquoi je ne l'ai pas vu plus tôt

Je me demande vraiment comment j'ai traversé toutes ces années difficiles de ma vie, loin de cette découverte, que je ne peux plus vivre sans la voir une seconde aujourd'hui.

Respect de la vie par un senior

Où était mon coeur? Où était ma tête?

Étais-je perdu dans ces forêts de béton de la ville, jamais écouté par l'oiseau qui chantait dans un arbre proche ou la perfection d'un nuage glissant lentement dans le ciel bleu perçant? Je ne peux pas ramener ces années. Ils vivaient dans un autre moi, un peu creux, un moi peu profond.

Lorsque nous regardons en arrière dans nos vies, c’est le cas de ceux d’entre nous qui avons atteint un chiffre considérable, les souvenirs jaillissent à la vue, ils ne sont pas toujours agréables à se rappeler ou à accueillir. Tellement de fois, nous n'étions pas gentils ni même honnêtes avec les autres mais surtout avec nous-mêmes.

Écoutez, il y a un sursis de ces actions et actes passés regrettés. C'est la vieillesse. Le pardon peut annuler les transgressions, nous rappelant chaque jour que chaque heure, chaque minute est un cadeau et doit être vécue avec bonheur et sans culpabilité.

Ma décision

Ainsi, ma nouvelle décision, de respecter tout ce qui vit, a apporté de précieux cadeaux. Je trouve que je suis plus gentil avec moi-même, plus respectueux de ma famille, de mes amis et de mes voisins. La nature me regarde avec les bras tendus. Même mes plantes d'intérieur semblent plus brillantes, plus vertes.

Une petite araignée noire s'est introduite sur mon bureau au moment où j'écris. Mon impulsion, née de l'autre moi, est de la tuer. Mais, mon nouveau code de respect pour tout ce qui vit, me pousse à capturer doucement la vie minuscule et à la transporter dehors dans mon jardin. Comme c'est simple. Comme c'est respectueux. Comme aimer la vie.

Êtes-vous pleinement engagé dans la vie? Quelles sont les choses précieuses pour vous aujourd'hui que vous avez négligées quand vous étiez plus jeune? S'il vous plaît partagez vos observations dans les commentaires ci-dessous.

Traduction 3age-seniors d'un texte de l'auteur PAT YOUNG

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire